Comment sont financées les Journées Gourmandes ?

Manifestation organisée par l’APPGGM, association à but non lucratif, les Journées Gourmandes nécessitent un important budget indispensable pour régler toutes les dépenses, qu’elles soient d’installation, de communication, d’organisation et d’animation. Sans être exhaustif et à titre d’exemple, nous devons chaque année racheter de la moquette, des fournitures pour les stands, des sacs à remettre à l’entrée et des fournitures pour la buvette. Il faut payer les insertions dans la presse et l’affichage publicitaire, l’impression du programme et des bulletins de participation au tirage au sort. Nous devons acheter la plupart des lots remis aux participants aux concours, payer les musiciens et la sono etc.

Et depuis quelques années, les règlements concernant la sécurité des personnes et du bâtiment deviennent de plus en plus contraignants. Ils nécessitent une inspection préalable et la présence d’un agent d’une société spécialisée veillant à la conformité des installations et du déroulé du salon tout au long de la manifestation.

Il faut noter que toute l’équipe d’organisation est composée de bénévoles qui ne perçoivent donc aucune rémunération et qu’elle bénéficie au moment du salon de l’aide d’amicales ou de clubs locaux sans lesquels il ne serait pas possible de contenir les dépenses dans les limites des recettes prévisibles. Pour certains bénévoles, une indemnité est versée pour compenser certaines dépenses telles que les déplacements.

Concernant les recettes, l’association demande une participation en contrepartie de la mise à disposition des stands et des emplacements pour les exposants et les restaurateurs. Comparés à des manifestations similaires, les tarifs sont parmi les plus bas du marché. La vente des billets d’entrée constitue également un poste de recettes significatif. Également important : les annonceurs. Ils contribuent aux recettes, que ce soit par la publicité sur le guide programme ou sur panneaux situés dans l’enceinte de la manifestation et plus particulièrement à l’entrée. Certains sont des partenaires privilégiés dont l’apport en numéraire ou en services contribuent plus largement à l’équilibre des comptes. Bien évidemment, si vous souhaitez participer à ce financement, vous êtes les bienvenus ! Il reste encore des possibilités de mettre en avant les produits et services de votre entreprise. N’hésitez pas !

yx9a2607imgp0887

Les autres sources de recettes sont diverses : vente à la buvette, tombola journalière, vente de produits griffés Journées Gourmandes. Chaque année se pose la question de l’évolution des tarifs. Compte tenu de l’évolution des coûts vers le haut (hélas inévitable !), de légères augmentations sont décidées au coup par coup pour certains tarifs tout en veillant à conserver des prix attractifs tant pour les visiteurs que pour les exposants.

yx9a2688
Le partenariat avec la ville de Saulieu permet d’offrir une entrée au musée François Pompom
imgp0656
La boutique où sont vendus les produits griffés Journées Gourmandes et où une vitrine gourmande est à gagner chaque jour
imgp0682
La garderie est gratuite


img_0490
Les invités d’honneur sont hébergés aux frais de l’Association
yx9a2439
Les établissements LACANCHE fournissent le matériel de cuisson pour les concours et démonstrations culinaires
yx9a2483
Les agents des services techniques de la ville de Saulieu procèdent à l’essentiel de l’installation

Enfin, une part importante des apports est issue de subventions publiques provenant de la commune de Saulieu, du département de la Côte d’Or et de la Région Bourgogne Franche-Comté. Ces subventions sont malheureusement en diminution constante depuis plusieurs années mais l’on sait les difficultés qu’ont les collectivités territoriales à faire face à leurs dépenses. Le contexte de changement de structures et de répartition des compétences engagé ces dernières années n‘est bien sûr pas favorable à l’utilisation des deniers publics pour soutenir des projets de ce type même si nous sommes convaincus que notre manifestation contribue au développement économique et social de notre région.

L’équilibre des comptes est donc toujours un exercice délicat. L’association parvient depuis plusieurs années à terminer l’année avec un bilan positif lui permettant d’une part de préserver un fond de roulement indispensable à la réalisation des achats préalables et d’autre part de disposer des sommes pour investir. Il est en effet nécessaire de renouveler le matériel et d’améliorer petit à petit les conditions d’accueil du public.

Le Présidents Jean-Paul DUVIQUET est sur place peandant tout le temps de l'installation
Le Présidents Jean-Paul DUVIQUET est sur place pendant tout le temps de l’installation

Ainsi, l’association s’efforce de proposer chaque année un salon modernisé et adapté aux attentes légitimement toujours plus exigeantes des visiteurs.

bandeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s